Le Coran, la quintessence de l'ignorance

 

Pour commander ce livre en format papier (Broché) ou Kindle :

http://www.amazon.fr/


Coran.png

 

 

 

 

Table de matières

 

L'introduction

                                9

La présentation du Coran

9

Chapitre 1 : Les fausses vérités    17

Les erreurs scientifiques

17

Le Sperme

19

La grossesse dure 6 mois

20

Le lait fait à partir des excréments et du sang

21

Le ciel est un toit

21

Décoration du ciel

24

Il y a 7 cieux

25

La création en six jours

25

Le soleil tourne autour de la terre

26

La terre est plate

27

Il y a 7 terres

27

La création en 6 jours ou en 8 jours ?

27

La création de la terre avant les cieux ou inversement?      

30

La lune et le soleil

31

La création de la nuit

33

montagnes empêchent les tremblements de terre

33

Penser avec son cœur

35

Couple

36

L’existence de deux mers

37

La durée de vie

38

Il n'y a pas de défauts dans le monde ?

40

Chapitre 2 : Les faux miracles   43

Les prétendus miracles

43

Le miracle du nombre 19

43

Le miracle du nombre 7

46

Antoine de Saint-Exupéry

47

Voyage dans l'espace

48

Le miracle de l’Oxygène

50

Victoire Romaine sur l'Iran

51

Le mouvement de la terre

52

Le Soleil

53

Le miracle de l’empreinte digitale

54

Le miracle de l’expansion de l'univers

55

Le miracle de la création de l'homme

56

Encore quelques faux miracles

58

Chapitre 3 : Les versets contradictoires    61

Les versets remplacés

61

L’absence de liberté de croyance

63

Mahomet le Messager

66

Il faut payer pour parler à Mahomet

66

Annulation de la justice entre les femmes

68

L'interdiction de relation sexuelle pendant Ramadan

69

Contradictions du bien et du mal

70

Aveugle ou pas aveugle ?

71

Les mécréants parlent ou pas ?

72

On s'excuse ou pas ?

73

On est interrogé ou pas ?

74

Chapitre 4 : Les Blagues Islamiques  75

Chapitre 5 : Les versets ambiguës     85

Chapitre 6 : L'immoralité d'Allah     91

C'est qui Allah ?

91

Le pronom personnel Nous

92

La main d'Allah

93

Brûler éternellement

94

L'enfer

96

Le Bordel d'Allah

101

Assassinat des enfants innocents

102

L'Ordre de perversité

104

Allah antisémite

105

Le premier vol organisé.

102

Annulation de bonnes actions

108

Allah vengeur

110

La colère d'Allah

111

Chapitre 7 : L’immoralité de Mahomet  113

Qui était Mahomet ?

113

Le pouvoir, la richesse et le sexe

114

Zaynab

116

La luxure de Mahomet

119

L'exemple de pédophilie

121

Maria

121

Accusation d'adultère d'Aïcha

124

La richesse de Mahomet

125

Chapitre 8 : Le Coran, copier – coller    129

L'omnipotence de Dieu

130

La création de l'homme

133

Le déluge

134

La légende de Job

141

Chapitre 9 : Les versets sataniques  143

Le secrétaire de Mahomet

145

Chapitre 10 : Fausse image de l’homme  149

Liberté et déterminisme

154

Le libre arbitre

156

Un dernier pour la route

157

Discrimination

158

L'homme peut-il changer ?

165

Le Gaspillage d'énergie

166

Chapitre 11 : le voile islamique     169

Sac poubelle

169

L’habillement à l’époque de Mahomet

170

Le voile

172

Les femmes de Mahomet

176

Interdiction de se marier avec ses femmes

179

Le voile biblique

180

Le statu de femme en Islam

181

Un peu d’histoire

185

Chapitre 12 : L’Islam contre les droits de l’homme  189

La Liberté

189

La Fraternité

192

La Mondialisation

194

Le Principe d’Unité

195

Inciter le terrorisme

200

Bataille de Khaybar

203

L’esclavage Islamique

205

Chapitre 13 : Gouvernement islamique  209

L’économie islamique

212

La Zakatزکات

213

Le Khoms  خمس

214

Les décisions judiciaires

215

Chapitre 14 : Djihad islamique 219

L’euthanasie

221

Les terroristes d’Allah

222

Les piliers du terrorisme

223

Musulman ou Islamiste ?

225

Conclusion    227

 

L'introduction

Si le Coran est un livre inspiré par Dieu, il doit être sans faute, mais étant donné qu'il contient plus de « mille fautes », nous pouvons en conclure qu'il n'est ni livre de Dieu, ni un livre sacré. Le Coran est la quintessence de l'ignorance et de la stupidité.

Si le Coran est un livre inspiré par Dieu, il ne doit pas avoir peur des critiques. Au contraire, il doit les encourager pour pouvoir prouver qu'il a raison. Mais en pratique, les musulmans sont menacés par les feux de l'enfer s'ils doutent et les non-musulmans seront tués s'ils critiquent.

Si le Coran est un livre inspiré par Dieu, il ne devrait pas être possible d’interpréter ses versets d'après nos envies et nos intérêts personnels. Comme par exemple, la loi de la Gravitation qui est immuable n'importe où et à n'importe quelle époque. Dans le monde, il y a plus de soixante-dix sectes islamiques et chaque secte interprète les versets selon sa capacité intellectuelle et son intérêt économique et politique.

Si le Coran est un livre inspiré par Dieu, ses lois doivent rester valables pour toujours. Et ses prévisions doivent s’avérer exactes. Les lois Coraniques sont obsolètes depuis longtemps et toutes les prévisions sont fausses.

Si le Coran est un livre inspiré par Dieu, ses lois doivent être pour les humains et non pas contre eux. Nous voyons que les dirigeants des pays islamiques agissent toujours contre les droits de l'homme, de sorte que l'Islam est devenu le problème mondial numéro un de ce millénaire.

 

La présentation du Coran

Le Coran est un livre qui avait été écrit il y a 1400 ans au Moyen-Orient. La rédaction du livre a duré presque 23 ans. Mahomet qui était analphabète dictait et quelques copains écrivaient ses élucubrations. Mahomet ne savait ni lire, ni écrire, ni épeler ! Mahomet (Mohammed pour les Arabes ; Momo pour les intimes) prétendait qu'il était inspiré par Allah et était son prophète. Par la suite, nous allons voir qu'il y a deux options :

1- Mahomet avait menti et il avait dicté le Coran lui-même.

2 - Allah n'est pas Omniscient et surtout pas Le Grand  Architecte de l'Univers.

Les sujets traités dans le Coran sont :

    • L'acceptation sans preuve d'un Dieu Unique.
    • L'acceptation sans preuve de l'Armageddon.
    • L'acceptation sans preuve que le Coran est inspiré par Allah à Mahomet.
    • Acception et obéissance inconditionnelle des lois coraniques.
    • Partir en guerre au nom d'Allah pour propager l'Islam dans le monde.

Les sujets ci-dessus sont répétés des centaines de fois, ce qui rend la lecture du Coran ennuyeuse. C'est un livre très répétitif qui n'a pas beaucoup de contenus. Plus de 80% du Coran est constitué de répétition. En ce qui concerne la forme littéraire du livre, il faut dire que c'est le livre le plus mal écrit. Les versets sont sans cohérence, ils se suivent sans aucune logique intelligible et plein de fautes d'orthographe et de grammaire. Il y a beaucoup de contradictions dedans. Bref, c'est une quincaillerie religieuse.

Le contenu du Coran est très superficiel et non scientifique. Cela prouve que Mahomet était très ignorant et qu'il ne connaissait pas du tout la science de son époque. Il faut mentionner qu'il était né et avait grandi dans l'Arabie saoudite qui était l'endroit le plus sous-développé de la planète, ce qui est encore le cas. Aujourd'hui, ses fidèles prétendent qu'étant donné le niveau intellectuel des Arabes de son époque, Mahomet était obligé de répondre de façon infantile pour qu'ils comprennent. Mais le problème c'est qu'il ne savait pas lui-même les réponses. En plus à quoi sert une réponse banale pour «l'illumination spirituelle» de futures générations mondiales ?

Par exemple, on lui posait la question : « Pourquoi la lune change sa forme ? » Mahomet a répondu : « Pour que vous puissiez compter les années de votre âge ». Aujourd'hui même les élèves de l'école primaire savent que ces changements sont dus à la rotation de la lune autour de la terre qui elle-même tourne autour du soleil lui cachant par moments la lumière de celui-ci. En fait la lune ne change pas, c’est la réflexion de la lumière solaire qui nous donne l'illusion du changement de forme. S'il donnait une réponse pareille, alors ses fidèles pourraient prétendre que le Coran est un miracle, car déjà à cette époque, il connaissait la science de la terre et de l'univers.

Même au temps de Mahomet, dans les pays développés comme l'Iran, l'Inde, la Grèce la science de l'astronomie et l'astrologie avaient fait beaucoup de progrès et les scientifiques de ce temps connaissaient déjà toutes ces réponses que Mahomet ignorait. Apparemment même son Allah ignorait tout ça. Quand on ne connaît pas la réponse à une question, il vaut mieux la fermer et non pas donné de réponses bidon.

Pour compter les années de notre âge, il vaut mieux le faire par rapport au soleil. L'année solaire est plus exacte comparée à l'année lunaire qui a 11 jours de moins.

Un autre exemple, les bateaux à voiles. Dans plusieurs versets du Coran, Mahomet mentionne le rôle du vent pour faire avancer les bateaux comme un miracle de la volonté de son Dieu, en ignorant complètement que dans l'avenir, il y aura des moteurs et d'autres formes d'énergie pour faire avancer les bateaux.

Dans le chapitre 10 verset 22 nous lisons : C'est lui qui vous fait aller sur terre et sur mer, quand vous êtes en bateau. [Ces bateaux] les emportent, grâce à un bon vent.

C'est cela un livre saint, un livre miraculeux ? Dites-moi franchement à quoi sert un verset pareil pour le développement spirituel de l'homme ? Même l'homme de Cro-Magnon connaissait le vent, c'est quelque chose de naturel ; quel rapport avec Dieu ? Ce verset prouve quoi ?

Les versets du Coran sont souvent en réponse à des événements quotidiens de son époque et de son entourage, par exemple à propos d'une guerre particulière ou à propos de sa vie privée et ses relations sexuelles ou à propos de l’adultère d'Aïcha, sa femme favorite, qui le faisait cocu. Ces faits divers n'ont aucune importance pour les générations à venir et n'ont aucune valeur spirituelle. Le Coran n'a même pas la valeur d'un livre littéraire. C'est comme si vous prenez des extraits des journaux qui n'ont aucun rapport les uns avec les autres et vous en faisiez un livre.

En écrivant morceau par morceau, il oubliait ce qu'il avait dit avant, à propos d'un certain sujet. Il disait une chose, puis remarquant que ce qu'il avait dit auparavant était faux, alors il la corrigeait avec un nouveau verset sans effacer le faux verset. C'est pour cela qu'il y a souvent deux ou plusieurs lois contradictoires pour la même situation et chacun prend ce que lui convient. Cela pose beaucoup de problèmes aux Imams qui essayent de justifier que le Coran soit un livre saint et inspiré. Inspiré certes, mais par qui, Dieu ou Diable ?

Au départ, la langue Arabe était une langue primitive et n'avait aucune structure, aucune règle précise pour son apprentissage. De même, leur religion n'avait aucune philosophie. Après avoir envahi et occupé l’Iran, il y a 1400 ans, les grands philosophes et scientifiques iraniens ont appris très vite leur langue et puis ils ont structuré la langue arabe, ce qu'on appelle maintenant la grammaire arabe. Puis ils ont essayé de donner une sorte de philosophie à l'Islam, qu'on appelle maintenant la théologie islamique.

Les Arabes de l'époque de Mahomet étaient à demis sauvages, ils voyaient en Iran pour la première fois les Hammams. Ils ne savaient pas à quoi ils servaient. Quand on leur a appris que les Hammams servaient à se laver, ils étaient étonnés et disaient : « Êtes-vous sales de vous laver si souvent ? »

Et quand ils ont vu les grandes bibliothèques avec de grandes quantités de livres, ils disaient si ces livres sont contre le Coran, il faut les brûler et s'ils sont pour le Coran, ce n'est pas nécessaire de les garder puisque le Coran contient toutes les sciences. Alors ils ont brûlé les livres pour chauffer l'eau des Hammams. Et c'est ainsi qu'ils ont détruit une grande partie de la connaissance de l'humanité.

Les Occidentaux ont fait des progrès car :

1- ils étudient beaucoup de livres.

2- ils ont des bibliothèques.

Les musulmans ont fait preuve de décadences car :

1- ils ont un seul livre prétendument sacré qu'ils ne lisent même pas.

2- ils brûlent des bibliothèques.

Dans le Coran, il n'y a rien qu'on pouvait considérer comme la morale islamique. Alors les Iraniens étaient obligés d'écrire des livres sur la moralité pour les musulmans en utilisant les vertus Zoroastriennes. L'Islam actuel qui s'est développé en Iran est beaucoup plus beau et beaucoup plus humain que l'Islam de Mahomet. Le soufisme avait été inventé en Iran par de grands personnages comme Maulana Rumi et Shams Tabrizi. La sagesse de Maulana était la sagesse théosophique et non pas islamique.

Un jour, un Arabe donna un panier rempli d’ordure à un Iranien. L'Iranien lui sourit et part avec le panier. Il le vide et le nettoie et puis le remplit de fleurs magnifiques. Il retourne chez l'Arabe et lui rend le panier.

L’Arabe s’étonne et lui dit : pourquoi tu m’as donné ce panier rempli de belles fleurs alors que je t’ai donné des ordures ?

Et l’Iranien lui répond : Chaque personne ne donne que ce qu’il a dans son cœur.

Le panier d'ordure est l'Islam qui avait été imposé aux Iraniens et le Soufisme et le Bahaïsme c'est le panier de fleurs magnifiques rendu au monde musulman.

Donc pour connaître le vrai visage de l'Islam, il faut lire directement le Coran et non pas le Soufisme ou les livres des auteurs qui essayent de maquiller l'Islam.

À la suite de ce livre, vous serez étonné de découvrir la quantité de débilités contenues dans le Coran.

Un chien trouve son aboiement plus beau que la musique de Beethoven et de Mozart ; un âne préfère son braiment à n'importe quel chanteur d'opéra ; un musulman trouve les braiments de son muezzin qu'il entend par les haut-parleurs de la mosquée, beaucoup plus divin que le chant des oiseaux. Bien évidemment, je ne peux pas prouver que le chien, l'âne et le musulman ont tort. Je suis seulement étonné, car le chien et l'âne n'ont pas de choix, ils n'ont pas de libres arbitres, tandis que le musulman ne fait pas l'usage de son libre-arbitre.

J'ai abandonné l'Islam après avoir lu le Coran. En général, les musulmans ne lisent pas leur Coran, sinon ils découvriraient la grosse quantité de fausses vérités contenues dans ce livre douteux prétendument sacré.

La majorité des musulmans préfèrent mourir que de réfléchir et c'est finalement ce qu'ils font. Ils ne sont que des zombies entre les mains de leurs chefs religieux. Ils sont, au départ, ignorants et non stupides ; c'est le lavage de cerveaux qui les rend stupides. Ils ont un besoin inné de croire et quand ils ne trouvent pas quelque chose sensé, ils croient à quelque chose d’insensé.

La différence entre un médecin et Mahomet, c'est que quand le médecin se trompe on enterre tout de suite son erreur, tandis que quand Mahomet se trompe, même 1400 ans après on continue d'enseigner ses erreurs.

En Islam, c'est automatique, quand les parents sont musulmans, les enfants aussi. Ne faites pas l'erreur de vos parents, utilisez des contraceptifs ! Quand une idéologie est stupide, elle attire forcément les gens stupides, d'après la règle, qui se ressemblent, s'assemblent.

Dieu se fout d'Allah. Les musulmans prient Allah cinq fois par jour avec beaucoup de bruit et ils sont tristes que leur Allah ne réponde pas, mais Dieu n'est pas triste pour la pollution sonore qu'ils font.

 

J’ai beaucoup étudié le Coran (…) Je vous avoue que je suis sorti de cette étude avec la conviction qu’il y avait eu dans le monde, à tout prendre, peu de religions aussi funestes aux hommes que celle de Mahomet. Elle est, à mon sens, la principale cause de la décadence aujourd’hui si visible du monde musulman (...) je la regarde comme une décadence plutôt que comme un progrès.

                                                       (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).

 

Le but de ce livre est de lutter contre l'obscurantisme islamique.

 

 

 

 écrivez vos avis ci-dessous.

 

Your Name:
Your Email Address:
Subject:
Your Message: